• Le résultat d’exploitation du constructeur automobile grimpe de 48,5 pour cent pour s’établir à 1,4 milliard de francs
  • Les ventes à l’échelle mondiale atteignent un nouveau record semestriel
  • Croissance nette au Japon, en Inde et en Europe

Suzuki est sur la voie du succès: pendant le premier semestre de l’exercice 2017/18 (du 1er avril 2017 au 31 mars 2018), le constructeur automobile japonais a été en mesure d’augmenter fortement à la fois ses ventes à l’échelle mondiale ainsi que son chiffre d’affaires et son bénéfice. D’avril à septembre, son bénéfice d’exploitation a grimpé de 48,5 pour cent pour s’établir à 162,4 milliards de yens (1,4 milliard de francs) tandis que son chiffre d’affaires de la même période s’est envolé de 22 pour cent pour atteindre 1,67 milliard de yens (14,7 milliards de francs).

En plus des hausses du bénéfice en Europe, au Japon et dans le restant de l’espace asiatique, ce résultat bénéficie en particulier de l’évolution globale des ventes: pendant la première moitié de l’exercice, Suzuki a vendu quelque 1,58 million de véhicules à l’échelle mondiale, ce qui représente non seulement une hausse de 12,6 pour cent par rapport à l’année précédente mais également un nouveau record semestriel. Sur son marché national, l’entreprise a augmenté ses ventes de 7,2 pour cent à 320 000 véhicules, hausse imputable à la forte demande de la nouvelle Swift et de la petite voiture Wagon R, uniquement commercialisée au Japon.

Les progressions sont encore plus nettes en Inde et en Europe: sur le sous-continent indien, d’avril à septembre, les ventes ont augmenté de 17,1 pour cent pour passer à 826 000 véhicules et en Europe, l’envolée atteint même 19,7 pour cent pour se chiffrer à 139 000 unités. Outre à la nouvelle génération de modèles de la voiture compacte Swift, la hausse est principalement attribuable au micro-SUV Ignis et au SX4 S-Cross.


© 2020 Suzuki Automobile Schweiz AG - Tous droits réservés